Scarification de la pelouse : les 5 étapes clefs

Si vous aimez votre jardin, entretenez votre gazon afin de le garder en pleine forme, et renforcer sa densité pour l’aider à lutter contre les intempéries en hiver et la chaleur en été ! Simplement, en 5 étapes vous retrouverez une belle pelouse pour en profiter quand vous le souhaitez !

Détails des 5 étapes clefs de la scarification de la pelouse :

1. La tonte

Avant la scarification de votre pelouse, vous devez effectuer une tonte qui devra être courte. Ajustez votre lame environ 2 cm à 3 cm de hauteur !

Profitez de cette tonte pour désherber et retirer les déchets verts qui encombrent votre jardin !

 

2.  Le choix de votre scarificateur

Pour choisir le scarificateur qui vous convient le mieux, il faut prendre en compte la surface de votre terrain, les avantages que devra posséder votre future machine et vos capacités à utiliser le matériel.

Si la superficie de votre terrain est inférieure à 50m2, un scarificateur manuel sera suffisant. Cependant, il faudra fournir un effort physique pour l’utiliser. Si votre terrain mesure entre 50 et 500m2, un scarificateur électrique est recommandé. Investir dans un scarificateur thermique devient nécessaire si votre terrain fait plus de 500m2, celui-ci vous facilitera la tâche.

Le nombre de couteaux pèse également sur le rendu de votre scarification, plus il y a de couteaux plus la scarification sera efficace.

Le poids du scarificateur est un élément important. Plus la machine est légère, plus il est facile de l’utiliser !

Pour gagner du temps, certains appareils sont équipés d’un bac de ramassage. À vous de voir si vous jugez cela utile.

Selon votre terrain, et vos besoins,

Il est préférable selon votre terrain et vos besoins d’opter pour un scarificateur plutôt qu’un autre, nous vous conseillons :

  • Pour des petites surfaces inférieures à 50 m² :  le scarificateur manuel
  • Si votre terrain s’étend entre 50 et 500m2 : le scarificateur électrique
  • si votre terrain fait plus de 500m2 : le scarificateur thermique devient nécessaire !

Il existe des scarificateurs avec et sans bac de ramassage. Retrouvez nos conseils pour choisir entre le scarificateur thermique ou électrique.

 

3. La scarification

Tout d’abord, réglez les lames de votre scarificateur pour qu’il puisse gratter entre 2 à 4 mm sous la terre.

Ensuite, passer votre scarificateur, une fois dans le sens de la largeur de votre pelouse.

Puis, une fois dans le sens de la longueur de votre pelouse.

Il est important de croiser le passage du scarificateur afin de renforcer son efficacité!

 

4.  Le nettoyage

Une fois cette étape réalisée, enlevez le surplus de terre et les résidus afin de permettre à votre pelouse de respirer convenablement.

Si votre scarificateur ne possède pas de bac de ramassage, ramassez les déchets au balai à gazon ou passez la tondeuse dessus.

Attention, cette étape est importante, car le nettoyage donne un nouveau souffle à votre pelouse qui peut donc mieux absorber l’oxygène et de la lumière.

 

5. L’embellissement

L’embellissement passe par la rénovation de votre pelouse qui se déroule suite à l’étape de scarification. Pour cela, procéder au semis de garnissage qui vous permettra de regarnir les endroits ou l’herbe se fait rare !

Appliquez ses semis directement sur le sol et recouvrez de terreau pour nourrir votre terre.

La dernière étape pour avoir une belle pelouse dans les mois à venir, est de nourrir votre sol (avec un fertilisant) et de réensemencer votre gazon à l’endroit où c’est nécessaire.

 

Mémo :

La scarification de la pelouse est conseillée 2 fois par an :

  • une fois en automne en privilégiant la période avant les gelées.
  • et une fois au printemps préalablement à la première tonte.

La scarification est une étape nécessaire pour effectuer la rénovation de votre gazon.

La pelouse doit être légèrement humide, si besoin, l’arroser en pluie fine.

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *