coupe_buche_chauffage_412x365

Coupe de bois de chauffage

Vous avez une cheminée ou un poêle ? Économisez de l’argent en coupant vos buches de chauffage. C’est le moment de faire votre réserve de bois pour l’hiver. Nous allons voir comment faire pour bien vous y prendre et les règles de sécurité à suivre concernant la coupe de bois de chauffage.

1. Quel bois de chauffage choisir dans la nature ?

cope_buche_chauffage_foret

Pour trouver du bois de chauffage, vous avez deux possibilités. La première est d’avoir un espace boisé sur votre terrain ou d’avoir accès à celui d’un ami. Sinon, vous pouvez demander aux personnes s’occupant des forets près de chez vous ou à l’ONF (Office National des Forets). Ils se chargeront d’abattre les arbres que vous aurez achetés. Vous avez la possibilité d’acheter des arbres encore sur pieds ou des arbres déjà abattus. Les gestionnaires forestiers s’occuperont d’abattre l’arbre, vous n’aurez plus qu’à débiter les buches. Pour que votre chauffage soit bien efficace, il est conseillé de prendre du chêne, de l’érable, de l’hêtre, du charme, du noyer ou encore du merisier.

2. Avec quoi couper le bois de chauffage ?

coupe_buche_chauffage_tronconneuse

La tronçonneuse a peu à peu remplacée la hache et la scie à bois manuelle. La tronçonneuse vous fait gagner du temps mais aussi de l’énergie. Vous avez le choix entre les tronçonneuses thermiques et les tronçonneuses électriques. Les avantages de la tronçonneuse électrique sont son faible niveau sonore et sa facilité d’entretien. La tronçonneuse thermique a l’avantage de pouvoir s’utiliser partout car elle n’est pas raccordée à une prise de courant. En ce qui concerne l’abattage, la tronçonneuse thermique est la seule à utiliser.

3. L’étape de l’abattage et du débranchage.

L’automne et l’hiver sont les périodes propices à l’abattage des arbres. Lors de l’abattage il faut prendre en compte la direction dans laquelle va tomber l’arbre, le sens de la coupe… Avant de couper, vous devez nettoyer le pied de l’arbre pour ne pas être gêné. Un des points essentiels est l’aire de repli. L’aire de repli est une zone de laquelle vous aurez retiré toute végétation qui vous empêcherait de partir précipitamment. La coupe de l’arbre doit être effectuée sur le côté de l’arbre dans la direction de la chute.

Une fois l’arbre à terre vient l’étape du débranchage. Cela consiste à couper les branches au sommet de l’arbre ainsi que celles se trouvant sur le côté. Seules les plus grosses branches sont utiles pour faire des bûches.

4. L’étape du débitage en bûches.

Pour couper vos bûches vous pouvez utiliser une scie à bois (https://www.mr-jardinage.com/categorie-produit/bois/scie-a-buches/) ou une tronçonneuse. Pour faire des bûches prenez les branches qui font moins de 30cm de diamètre. Il vous reste à poser ces branches sur le chevalet et de donner un coup de tronçonneuse à la bonne longueur en fonction de la taille de votre foyer. Pour les morceaux plus larges, faites le directement au sol. A la fin vous pouvez récupérer les copeaux de bois pour en faire du paillage. Après avoir débité vos bûches, vous pouvez les fendre pour accélérer le processus de séchage. Pour se faire vous pouvez utiliser une hache ou une fendeuse (https://www.mr-jardinage.com/categorie-produit/bois/fendeuses-de-buches/) .

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *