motoculteur_entretien_412x365

L’entretien du motoculteur

L’entretien du motoculteur est indispensable pour votre sécurité et la longévité du motoculteur. Certains éléments doivent être entretenus en permanence et d’autres de temps en temps.

1. Bien entretenir les carters et le châssis de votre motoculteur.

En ce qui concerne les carters, nous vous conseillons de nettoyer à la fois l’intérieur et l’extérieur après chaque passage de l’engin.

Pour bien nettoyer l’intérieur des carters de votre motoculteur thermique, veillez à ce que le moteur soit bien éteint et débranchez le fil de bougie. Vous pouvez ensuite basculez celui-ci vers l’arrière. Ne le mettez pas sur le côté, cela risquerait d’abimer les fraises. Si votre motoculteur est électrique, pensez à bien débrancher le câble d’alimentation.

Pour la phase nettoyage, vous devez systématiquement porter des gants car vous vous occupez d’outils pouvant être dangereux. Pour bien nettoyer votre motoculteur, utilisez un bâton en bois ou en plastique pour retirer les mottes de terre sans risques. Pour terminer et avoir un résultat parfait, vous pouvez passer le nettoyeur haute pression. Il est ensuite recommandé de pulvériser un lubrifiant hydrofuge pour prévenir la corrosion.

2. L’entretien du motoculteur : le moteur.

motoculteur_entretien_moteur

Commençons par le filtre à air pour les motoculteurs thermiques. Il est conseillé d’effectuer le nettoyage de votre filtre à air toutes les 50 heures d’utilisation ou tous les 3 mois. Changer de filtre à air permet de limiter la consommation d’essence et donc son émission de pollution.

Ensuite vient l’entretien des bougies (moteurs thermiques). Pour que votre machine démarre correctement à chaque fois, une bougie en bon état est essentielle. Nous vous conseillons de nettoyer votre bougie toutes les 100 heures d’utilisation ou tous les 6 mois. Pour nettoyer la bougie, utilisez une brosse métallique spéciale bougie pour que les électrodes soient bien débarrassées des résidus de combustion. Prenez le temps de noter la référence du produit pour n’avoir aucun doute lorsque vous voudrez la changer. Pour terminer, nettoyez le filetage et le culot de la bougie au chiffon.

Pour l’entretien de l’huile moteur, vous devez vous référer à la notice de votre appareil pour connaitre, le type d’huile et la fréquence des vidanges. Pour voir le niveau d’huile, dévissez le bouchon et nettoyez-le. Vous pouvez ensuite remettre le bouchon sans le visser, comme pour une voiture, le niveau doit être compris entre le niveau minimum et maximum et doit être effectué sur une surface plane et à froid. En ce qui concerne l’huile de boite vous devez consulter les préconisations du fabricant de votre engin. Pour faire la vidange, débranchez le fil de bougie, enlevez le bouchon de vidange et sous le carter moteur placez le bac de récupération. Une fois l’huile usagée complètement vidée, remettez le motoculteur à plat et repositionnez le bouchon.

3. Comment bien entretenir les roues

Nous vous conseillons de nettoyer les roues de votre motoculteur après chaque utilisation. Pour cela, utilisez un nettoyeur haute pression qui vous permet de décoller les mottes de terre. Appliquez ensuite un lubrifiant hydrofuge pour le protéger de la corrosion. La pression des pneus doit être comprise entre 0.5 et 1 bar.

4. Quant est-il de la courroie et de la transmission ?

N’hésitez pas à les remplacer dès que vous estimez que cela est nécessaire. Le seul moyen de vérifier l’état de la courroie et de la transmission est par un examen visuel de ces éléments.

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *