motobineuse

Motobineuse ou motoculteur ?

Le printemps approche, c’est le bon moment pour s’occuper de la terre de votre potager !
Pour nettoyer, sarcler, ou encore refaire la pelouse, il existe des outils manuels divers, mais qui demandent un peu « d’huile de coude ». Pour éviter les maux de dos, vous pouvez vous procurer motobineuse ou  motoculteur.  Si ces termes sont parfois utilisés pour désigner  une même machine, ces deux outils ne remplissent pas la même fonction.

Ce sont des outils motorisés utilisés pour retourner la terre mais,  là où une motobineuse est équipée uniquement de fraises pour travailler la terre en surface, un motoculteur dispose d’une plus grande polyvalence (roues, charrue, lame à neige, remorque).

Pour faire le bon choix, deux questions à se poser :
–    quelles surfaces dois-je travailler ?
–    quel usage vais-je faire de mon outil ?

Les motobineuses adaptées pour des travaux allant jusqu’à 1000 m² (selon le modèle), servent à remuer et émietter la terre. Idéales pour un travail de surface, mais ne peuvent effectuer de labour.
Il existe des motobineuses électriques ou thermiques, à privilégier dans des potagers éloignés de toute prise de courant ou encore pour des travaux exigeant un peu plus de puissance.
Par ailleurs, les motobineuses thermiques ont une autonomie plus importante que les modèles électriques (moins de risques de surchauffe) ce qui permet de travailler plus longtemps.
Sur certains modèles, existe une marche arrière qui simplifie les manœuvres. En général, une motobineuse est plus légère, plus maniable et nécessite aussi moins d’entretien qu’un motoculteur.

Un motoculteur convient pour des travaux plus lourds et des terrains plus grands (supérieurs à 1000 m²). Il a comme principal atout de pouvoir effectuer des travaux de labour. Mais quand est-il nécessaire de labourer ?
– Lorsque vous devez refaire une pelouse ou encore préparer un potager.
– Nettoyer votre terrain pour des travaux de préparation ou en prévision des semis.
Un autre avantage du motoculteur est qu’il possède la puissance nécessaire pour travailler sur une terre humide, ce qui facilite la vie du jardiner.

Un motoculteur monté sur roues, simplifie les manœuvres de l’appareil, et nécessite ainsi un moteur plus puissant. La charrue est l’atout principal d’un motoculteur, car elle permet de retourner la terre en profondeur, ce que ne font pas les fraises d’une motobineuse.
Le labour se pratique généralement en automne tandis que l’aération de la terre avec une motobineuse plutôt au printemps.

motoculteur
Motobineuse ou motoculteur ? Quelques caractéristiques orienteront votre choix.

– la largeur de travail : elle peut varier entre 35 et 85 cm. Par conséquent, plus la largeur de travail est importante, plus vous gagnerez du temps. Ainsi, la dimension dépend du nombre fraises (de 2 à 6). Généralement, les motoculteurs disposent d’une amplitude de travail supérieure.
– la marche arrière facilite les manœuvres comme les demi-tours.
– la puissance du moteur : le choix de motorisation va dépendre de la taille et de la nature de votre terrain. Pour moins de 100 m², privilégiez un moteur allant  jusqu’à 4 cv (125 – 150 cc). Pour des terrains plus grands, préférez un moteur plus puissant au-dessus de 5 cv (supérieur à 160 cc) . Plus votre terre sera dure à travailler plus elle nécessitera une motorisation puissante.
– disques protège-plantes : puisqu’un jardin est rarement une surface plate sans obstacles, ces disques protégeront vos massifs d’erreurs de trajectoires.
– guidon déportable: il accroît grandement la maniabilité de la machine.
– diamètre des fraises va déterminer la profondeur de travail de votre outil. Plus ce diamètre est important, plus les fraises pénétreront l’épaisseur du sol.

Les motobineuses et les motoculteurs peuvent se garder dix ans avec un bon entretien.
Mr. Jardinage avec la marque Colombia propose des machines robustes et fiables, répondant aux impératifs des travaux de jardins. Être initiateur de notre marque nous permet de mettre à disposition  un service après-vente très réactif.
Vous avez encore un doute sur le meilleur choix ? Demandez alors conseil à votre Mr. Jardinage.

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *